Kooly – Pleine Lune Lyrics

[Couplet n°1]
Incomparable comportement
Accomplissements inégalables, incroyables aboutissements
Adversaire à distance, ma personne près du gisement
La tienne à l’intérieur du déguisement
Décidément, déçu des mensonges dans c’monde géant
Crois-tu vraiment qu’ton age fait d’toi un être grand
Nique les gentils nique les méchants
J’fais c’que j’sais faire j’suis pas enchanté de ter-chan
Ils croient qu’ils sont nés par eux-mêmes
6/9 elle a goût savoureux et j’ai de même
Le game, le game, le game, le game
Now that I’m here it will never be the same
J’te coupe la parole, tu souffres tu saignes
On travaille on gagne on graille en soupe c’qu’on sème
J’dis des mots d’amour à la lune car oui en soum on s’aime
Kilo le signe j’enseigne, de mon talent j’m’en soigne
Main dans la main on s’poigne, eux leur chevelure ils peignent
Et leurs bavures ils payent, j’marie une femme en pagne
Jus d’mangue en guise d’champagne, là est plus beau qu’la veille
Ce qu’aperçoit ton œil, j’le vois dans mon sommeil
T’es rayon dans carrefour, j’suis rayon du soleil
Ton album en morceaux dans ma corbeille
Expression d’son orgasme dans mon oreille
Aux yeux du monde je n’viens que pour faire de l’oseille
Mais la réalité n’en est pas voisine
Je n’consomme que framboises fraises et groseilles
Animaux sont mes frères j’fais pas de régime
Les dégâts n’sont pas minimes
Première explosion de mine est imminente
J’suis l’organisme ils sont toxines qu’j’élimine
Éléments suicidaires dans mes six milles lignes

[Refrain]
J’controle le cycle lunaire
J’décide de quand j’veux t’allumer
Petit plat sur Mars j’suis critique culinaire
Toi t’es sous terre j’te vois jubiler
Mes négros sont divisés donc unis-les
Mission m’est donnée, je n’ai qu’une idée
Eradiquer leur nullité

Pleine lune tuer il suffit d’les

[Couplet n°2]
Ta mère la truie quelle est ta race porcine
T’as un très très gros cul j’voudrais ses proportions
Largeur, longueur, profondeur, donne les dimensions
Recette du hit pas d’conseils de fabrication
J’te parle de l’histoire d’l’Afrique et d’son aliénation
Les guerres n’sont pas perdues j’ai des alliés d’aciers
Et la force incarnée avec l’aide des cieux, ce ne sont pas des vieux qui viendront me défier
Je n’pleure jamais car chaque larme, contient une partie de mon âme
XYZ je me nomme, j’aimerais pouvoir dire que je ne suis qu’un homme
Les plaies sont couvertes de baume, en défaite l’univers me blâme
H2O au cœur de mes paumes, et les passants se pâment
Traits de visage sont les cratères de lune
Observe le drone qui enregistre le drame
Eux ils trouvent ça drôle, j’ai déja en tête l’image du jour ou ils crament
Le cosmos c’est ma zone, la lune pour M. Kooly c’est madame
Depuis l’espace j’te téléphone, MakeItGlobal écrit sur le télégramme
Aux yeux du monde je n’viens que pour faire de l’oseille
Mais la réalité n’en est pas voisine
Je n’consomme que framboises fraises et groseilles
Animaux sont mes frères j’fais pas de régime
Les dégâts n’sont pas minimes
Première explosion de mine est imminente
J’suis l’organisme ils sont toxines qu’j’élimine
Elements suicidaires dans mes six milles lignes

[Refrain]
J’controle le cycle lunaire
J’décide quand j’veux t’allumer
Petit plat sur Mars j’suis critique culinaire
Toi t’es sous terre j’te vois jubiler
Mes négros sont divisés donc unis les
Mission m’est donnée, je n’ai qu’une idée
Eradiquer leur nullité
Pleine lune tuer il suffit d’les

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *